One Week

Edward F. Cline, Buster Keaton, USA, 1920o

s
vretour

Buster, en cadeau de mariage, reçoit une dizaine de caisses contenant une maison préfabriquée. Un rival dépité intervertit les numéros de toutes les caisses, vouant l’assemblage des pièces à l’échec. Il s’ensuit une semaine de mésaventures, débutant par la construction chaotique de la maison, poursuivant avec de multiples modifications sur cette dernière, l’arrivée d’un piano, le placement d’un tapis, suivi de la pendaison de crémaillère se terminant au milieu d’une tempête. Celle-ci est même sur le point de retourner la maison qui tournera tel un manège. Finalement, Buster découvre qu’il s’est trompé de terrain, tire la maison à un autre endroit, et voit son habitation détruite par un train ! Les jeunes mariés décident de laisser la résidence détruite au premier venu et s’en vont.

Le premier chef-d'œuvre du stoïcien inébranlable qui n'a jamais ri : plein d'idées folles, de petites et grandes catastrophes, qui sont maîtrisées avec une nonchalance incomparable. C'est là que Keaton a développé le principe qui a également façonné les films légendaires ultérieurs tels que The General et Streamboat Bill Jr. et qui reflète l'expérience de vie de la société pionnière américaine de l'époque. Keaton entre en scène sans le moindre soupçon, doit improviser sans cesse et évolue à un rythme effréné pour devenir le maître de toutes les situations imaginables.

Andreas Furler

Galerie photoso

Senses of Cinema, 30/09/2002
© Tous droits réservés Senses of Cinema. Fourni par Senses of Cinema Archiv
Library of Congress, 17/02/2020
© Tous droits réservés Library of Congress. Fourni par Library of Congress Archiv
Video-Essay: The Art of the Gag
/ Every Frame a Painting
en / 19/11/2015 / 8‘34‘‘

Données du filmo

Autres titres
Flitterwochen im Fertighaus DE
La maison démontable de Malec FR
Genre
Comédie
Durée
25 Min.
Langue originale
Anglais
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation8,2/10
IMDB:
8,2 (6812)
Cinefile-User:
< 10 votes
Critiques :
< 3 votes

Casting & Equipe techniqueo

Buster KeatonThe Groom
Sybil SeelyThe bride
Joe RobertsPiano mover
PLUS>

Bonuso

iVidéo
Video-Essay: The Art of the Gag
Every Frame a Painting, en , 8‘34‘‘
s
gPresse écrite
Great Directors: Buster Keaton
Senses of Cinema / Dan Callahan
s
Essay on the Background of the Film
Library of Congress / Daniel Eagan
s
Nous utilisons des cookies pour vous offrir un service personnalisé. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.