Offrez cinefile! Commandez des bons cadeaux de 25 ou 50CHF ou un abonnement annuel ici!

Ryuichi Sakamoto: Coda

Stephen Schible, Japon, USA, 2017o

s
vretour

Considéré comme l’un des plus importants artistes de notre époque, Ryuichi Sakamoto a eu une carrière prolifique sur près de quatre décennies, autrefois jeune star de la techno-pop japonaise, aujourd’hui compositeur récompensé aux Oscars et reconnu mondialement. L’évolution de sa musique a coïncidé avec les mouvements de sa vie. Après Fukushima, Sakamoto est devenu une figure emblématique du mouvement japonais contre l’énergie nucléaire. Alors qu’il revient à sa carrière musicale après l’épreuve d’un cancer, sa conscience aiguë des crises de la vie conduit à un nouveau chef-d’oeuvre musical.

Ryuichi Sakamoto: Coda est une réflexion sur la vie, une biographie musicale passionnante, émouvante aussi, en même temps qu’un hommage à la singularité d’un homme qui sait garder ses distances, avec humour parfois. Un beau portrait d’un artiste et d’un compositeur hors normes.

Antoine Rochat

Regisseur Stephen Nomura Schible hat ein intimes, aber unaufdringliches Porträt des Techno-Pop-Pioniers («Yellow Magic Orchestra») und Filmkomponisten («The Revenant») abgedreht. Aber vor allem: ein bestechendes Dokument über künstlerisches Schaffen.

bsc

Seinen großen Auftritt hatte er in Furyo - Merry Christmas, Mr. Lawrence, er war der Lagerkommandant, den der blonde britische Gefangene David Bowie zwei Küsse ins Gesicht drückt, und den dieser Frevel in Ohnmacht fallen lässt. Er fühlte sich geehrt, erzählt Ryuichi Sakamoto, als der geschätzte Filmemacher Nagisa Oshima ihm diese Rolle antrug, aber in jugendlichem Überschwang verband er die Zusage mit einem forschen ,Nur wenn ich auch die Musik machen darf'. Dieser Überschwang ist auch noch zu spüren Jahrzehnte später, wenn der große japanische Komponist in dem schönen Film von Stephen Nomura Schible still am Klavier sitzt, von dem Rachenkrebs erzählt, den er bekämpft, von seinem Engagement gegen Atomkraftwerke. Gleich zu Beginn untersucht er liebevoll ein Klavier, das ramponiert den Tsunami überstand bei der Katastrophe von Fukushima.

Fritz Göttler

Galerie photoso

cine-feuilles.ch, 18/04/2021
© Tous droits réservés cine-feuilles.ch. Fourni par cine-feuilles.ch Archiv
Daily Movies, 18/02/2019
© Tous droits réservés Daily Movies. Fourni par Daily Movies Archiv
The New York Times, 04/07/2018
© Tous droits réservés The New York Times. Fourni par The New York Times Archiv
Variety, 05/07/2018
© Tous droits réservés Variety. Fourni par Variety Archiv
allaboutjazz.com, 09/03/2018
© Tous droits réservés allaboutjazz.com. Fourni par allaboutjazz.com Archiv
Die Welt, 10/07/2018
© Tous droits réservés Die Welt. Fourni par Die Welt Archiv
epd Film, 21/06/2018
© Tous droits réservés epd Film. Fourni par epd Film Archiv
Talk with Ryuichi Skamoto and Stephen Schible
/ BFI
en / 18/07/2018 / 27‘26‘‘

Alva Noto & Ryuichi Sakamoto: Ax Mr. L (Berlin 2005)
/ Karl Kliem
en / 15/05/2011 / 5‘32‘‘

Video Essay. How to Listen to Film Music: Ryuichi Sakamoto
/ ScreenPrism
en / 14/09/2018 / 15‘35‘‘

Kleines Porträt von Ryuichi Sakamoto
/ ARTE
de / 14/06/2018 / 8‘49‘‘

Données du filmo

Genre
Documentaire, Musique / Danse
Durée
102 Min.
Langues originales
Anglais, Japonais
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation7,7/10
IMDB:
7,7 (1257)
Cinefile-User:
< 10 votes
Critiques :
< 3 votes

Casting & Equipe techniqueo

Ryuichi Sakamoto
Stephen SchibleRéalisateurs
Tom RichmondDirecteur de la photographie
PLUS>

Bonuso

iVidéo
Talk with Ryuichi Skamoto and Stephen Schible
BFI, en , 27‘26‘‘
s
Alva Noto & Ryuichi Sakamoto: Ax Mr. L (Berlin 2005)
Karl Kliem, en , 5‘32‘‘
s
Video Essay. How to Listen to Film Music: Ryuichi Sakamoto
ScreenPrism, en , 15‘35‘‘
s
Kleines Porträt von Ryuichi Sakamoto
ARTE, de , 8‘49‘‘
s
gPresse écrite
Critique cine-feuilles.ch
Antoine Rochat
s
Critique Daily Movies
Pauline Brandt
s
Critique The New York Times
Ben Kenigsberg
s
Critique Variety
Dennis Harvey
s
Interview with director Stephen Nomura Schible
allaboutjazz.com / Nenad Georgievski
s
Critique Die Welt
Michael Pilz
s
Critique epd Film
Jens Balkenborg
s
Nous utilisons des cookies pour vous offrir un service personnalisé. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.