Le rayon vert

Éric Rohmer, France, 1986o

s
vretour

La jeune employée de bureau parisienne Delphine a été célibataire assez longtemps pour être prise en pitié par tous. Lorsque sa meilleure amie annule un voyage à deux peu avant les vacances d'été, Delphine s'embarque dans un voyage agité vers des connaissances et des parents bavards, et ne se sent constamment pas à sa place sur les plages bondées et dans les stations de montagne lugubres. Mais dans l'agitation estivale de Biarritz, la nature et le réalisateur réservent à la jeune femme un petit miracle : après que le soleil se soit déjà enfoncé dans la mer, le rayon vert à l'horizon clignote parfois là où personne ne l'aurait attendu.

Seul Eric Rohmer, le maître français du minimalisme cinématographique, qui aurait eu cent ans le 20 mars dernier, peut réaliser une telle prouesse : une histoire banale remplie de jacassements et d'images sans fioritures se transforme imperceptiblement en poésie cinématographique et en découverte cristalline sur la Condition Humaine. Le thème de la Vie selon Rohmer est fait du jeu trompeur des émotions et de nos rêves sans fin d'accéder à une vie plus heureuse, qui se transforment et disparaissent dès que nous pensons pouvoir enfin les saisir. L'un de ses plus beaux films de mi-carrière, Le rayon vert, traite des stigmates de la solitude, qu'il déconstruit en une série de scènes ostensiblement triviales de garrot délibéré aussi désinvoltes qu'inexorables. Partout où Delphine va, elle est toujours l'exception à la règle, disant ou faisant la mauvaise chose. Que ce soit les excuses de sa sœur, les conseils bien intentionnés de ses amis, l'irritation sans retenue de ses connaissances sur ses habitudes alimentaires : partout, on lui fait comprendre (ou elle croit comprendre) qu'en fin de compte, c'est elle qui est responsable de son malheur. Le sympathique misanthrope Rohmer ne serait certainement pas Rohmer s'il ne donnait pas à son héroïne une lueur d'espoir à l'horizon.

Andreas Furler

The Green Ray [is] a serious film, and a sad one, a perspicaciously empathetic study of solitude, depression and anxiety. [...] But the payoff, at once simple and utterly miraculous, will send you out of the cinema floating, and a little puzzled about how Rohmer pulls off this modest but immensely potent emotional sleight of hand. [Excerpt]

Jonathan Romney

Galerie photoso

Critikat, 09/02/2009
© Tous droits réservés Critikat. Fourni par Critikat Archiv
The Guardian, 31/12/2014
© Tous droits réservés The Guardian. Fourni par The Guardian Archiv
Frankfurter Rundschau, 10/01/2010
© Tous droits réservés Frankfurter Rundschau. Fourni par Frankfurter Rundschau Archiv
Die Zeit, 14/05/1987
© Tous droits réservés Die Zeit. Fourni par Die Zeit Archiv
Deutschlandfunk Kultur, 12/12/2013
© Tous droits réservés Deutschlandfunk Kultur. Fourni par Deutschlandfunk Kultur Archiv
Revista 7iM, 31/01/2016
© Tous droits réservés Revista 7iM. Fourni par Revista 7iM Archiv
Revista 7iM, 31/01/2016
© Tous droits réservés Revista 7iM. Fourni par Revista 7iM Archiv
Éric Rohmer und die Nouvelle Vague
/ ARTE
de / 10/01/2019 / 2‘02‘‘

Richard Linklater presents "Le rayon vert"
/ Austin Film Society
en / 02/06/2015 / 46‘22‘‘

The phenomenon of the "green flash", explained
/ SciShow
en / 20/05/2018 / 3‘39‘‘

Sonnenuntergang mit "grünem Leuchten"
/ Juan Guerra
de / 03/03/2013 / 1‘54‘‘

Éric Rohmer parle de "Le rayon vert"
/ Les Films du Losange
fr / 30/06/1986 / 8‘21‘‘

Données du filmo

Autres titres
Das grüne Leuchten DE
Summer – Le rayon vert EN
Genre
Drame, Romance
Durée
98 Min.
Langue originale
Français
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation7,7/10
IMDB:
7,7 (6225)
Cinefile-User:
< 10 votes
Critiques :
< 3 votes

Casting & Equipe techniqueo

Marie RivièreDelphine
Béatrice RomandBéatrice
CaritaLéna
PLUS>

Bonuso

iVidéo
Éric Rohmer und die Nouvelle Vague
ARTE, de , 2‘02‘‘
s
Richard Linklater presents "Le rayon vert"
Austin Film Society, en , 46‘22‘‘
s
The phenomenon of the "green flash", explained
SciShow, en , 3‘39‘‘
s
Sonnenuntergang mit "grünem Leuchten"
Juan Guerra, de , 1‘54‘‘
s
Éric Rohmer parle de "Le rayon vert"
Les Films du Losange, fr , 8‘21‘‘
s
gPresse écrite
Critique Critikat
Emilie Padellec
s
Critique The Guardian
Peter Bradshaw
s
Critique Frankfurter Rundschau
Daniel Kothenschulte
s
Eine Begegnung mit Éric Rohmer
Die Zeit / Andreas Kilb
s
Über Jules Vernes Roman „Der grüne Blitz“
Deutschlandfunk Kultur / Hans v. Trotha
s
Das Motiv des "Grünen Leuchtens" in Literatur und Film
Revista 7iM / Gustavo Gil
s
Über die Schlussszene von Rohmers Film
Revista 7iM / Gustavo Gil
s
Nous utilisons des cookies pour vous offrir un service personnalisé. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.