e

Parasite

Bong Joon-ho, Corée Du Sud, 2019o

s
vretour

Toute la famille de Ki-taek est au chômage et s’intéresse particulièrement au train de vie de la richissime famille Park. Mais un incident se produit et les deux familles se retrouvent mêlées, sans le savoir, à une bien étrange histoire.

Un peu à la manière d’Hitchcock ou de Chabrol, à qui le cinéaste sud-coréen a eu le bon goût de rendre hommage en recevant son prix, Bong Joon-ho réussit avec Parasite une sorte de tour de force : un film totalement limpide et, en même temps, complexe et mystérieux.

Thierry Jousse

Bong Joon-ho réinvente le classique "film de maison", avec ses relations vénéneuses entre servants et employeurs, et fabrique un thriller au rythme fou, sans rien perdre de son regard attentif sur la société coréenne. Un coup de génie.

Julien Dugois

Im Pressematerial fleht Bong («Snowpiercer») die Kritiker an, nicht mehr, als was oben steht, zu verraten, da sein Werk so überraschend sei. Das ist es nicht. Es ist vielmehr ein vorhersehbarer Schwank, der blutig endet. Dennoch: «Parasite» erhielt die Goldene Palme in Cannes, den Golden Globe für den besten fremdsprachigen Film und sechs Oscarnominierungen.

Thomas Bodmer

In dem südkoreanischen Regisseur Bong Joon-ho steckt ein echter Klassenkämpfer, was man sehr blutig zum Beispiel in "Snowpiercer" sehen konnte. Hier geht es subtiler und realistischer zu, als sich die Leben zweier Familien in Seoul miteinander verstricken. Die reichen Parks suchen Hilfe, mit Englischstunden für die Tochter fängt es an, und die armen Kims erschleichen sich nicht nur diesen Job, sie nisten sich in dem luftig-modernistischen Traumhaus in den Hügeln praktisch ein. Die tragikomischen, stets überraschenden Intrigen zwischen Knechten und Herren, aber auch Knechten und Knechten wurden in Cannes sehr zu Recht mit der Goldenen Palme gefeiert.

Tobias Kniebe

Galerie photoso

24 Heures, 17/06/2019
© Tous droits réservés 24 Heures. Fourni par 24 Heures Archiv
àVoir-àLire, 03/06/2019
© Tous droits réservés àVoir-àLire. Fourni par àVoir-àLire Archiv
Variety, 20/05/2019
© Tous droits réservés Variety. Fourni par Variety Archiv
koreanfilm.org, 04/06/2019
© Tous droits réservés koreanfilm.org. Fourni par koreanfilm.org Archiv
28/07/2019
© Tous droits réservés Filmbulletin. Fourni par Filmbulletin Archiv
22/05/2019
© Tous droits réservés critic.de. Fourni par critic.de Archiv
Dispute entre deux critiques au sujet du film
/ L'Obs
fr / 05/06/2019 / 7‘58‘‘

Interview with subtitle translator Darcy Parquet
/ Koreanet
en / 19/06/2019 / 8‘08‘‘

Masterclass with director Bong Joon-ho
/ TIFF Talks
en / 10/09/2017 / 62‘35‘‘

Video Essay: The sounds of Bong Joon-ho
Luis Azevedo / Fandor
en / 14/09/2018 / 1‘59‘‘

Bong Joon-ho's Criterion Collection picks
/ The Criterion Collection
en / 07/07/2014 / 3‘40‘‘

Bong Joon-ho au plus haut
De Augustin Trapenard / France Inter - Boomerang
fr / 33‘36‘‘

Renee Graham's guide to South Korean cinema
De Renee Graham / National Public Radio
en / 9‘28‘‘

Données du filmo

Titre original
Gisaengchung
Genre
Comédie, Drame
Durée
132 Min.
Langue originale
Coréen
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation8,7/10
IMDB:
8,6 (162754)
Cinefile-User:
< 10 votes
Critiques :
9,0 (10) q

Casting & Equipe techniqueo

Song Kang-hoKi-taek
Lee Sun-kyunMr. Park
Cho Yeo-jeongYeon-kyo
PLUS>

Bonuso

iVidéo
Dispute entre deux critiques au sujet du film
L'Obs, fr , 7‘58‘‘
s
Interview with subtitle translator Darcy Parquet
Koreanet, en , 8‘08‘‘
s
Masterclass with director Bong Joon-ho
TIFF Talks, en , 62‘35‘‘
s
Video Essay: The sounds of Bong Joon-ho
Fandor, en , 1‘59‘‘
s
Bong Joon-ho's Criterion Collection picks
The Criterion Collection, en , 3‘40‘‘
s
gPresse écrite
Critique 24 Heures
Pascal Gavillet
s
Critique àVoir-àLire
Julien Dugois
s
Critique Variety
Jessica Kiang
s
Essay: A brief history of Korean Cinema
koreanfilm.org / Darcy Paquet
s
Critique Filmbulletin
Till Brockmann
s
Critique critic.de
Philipp Schwarz
s
hAudio
Bong Joon-ho au plus haut
France Inter - Boomerang / fr / 33‘36‘‘
s
Renee Graham's guide to South Korean cinema
National Public Radio / en / 9‘28‘‘
s
Nous utilisons des cookies pour vous offrir un service personnalisé. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.