I soliti ignoti

Mario Monicelli, Italie, 1958o

s
vretour

Cosimo se fait arrêter par la police alors qu'il tente de dérober une voiture. Pour sortir de prison plus rapidement, il demande à ses complices extérieurs de lui trouver un "pigeon", quelqu'un qui prendra sa place derrière les barreaux. C'est Pepe, boxeur à la manque, qui se présente au directeur de la prison pour clamer sa culpabilité ; mais celui-ci décide de les coffrer tous les deux. Abusé par une ruse, Cosimo révèle à Pepe les détails de son prochain coup, infaillible, qu'il se réserve pour sa sortie. Mais Pepe sort plus tôt que prévu et organise le casse avec les complices de Cosimo.

Après la Seconde Guerre mondiale, l'Italie a vu émerger non seulement le célèbre courant du néoréalisme, qui mettait en scène la vie difficile de l'après-guerre dans les rues, et souvent avec des acteurs amateurs, mais aussi la "comédie à l'italienne", qui mêlait le réalisme social à l'humour burlesque et célébrait l'homme rusé qui se fraie un chemin en employant des moyens à la limite de la légalité. Ses héros étaient alors des superstars, ses réalisateurs faisaient des films - de qualité inégale - par douzaines, dont Mario Monicelli, qui a peut-être réalisé son plus grand coup avec la comédie de méchants I soliti ignoti (littéralement : "Les dilettantes habitués"). Il a réuni le célèbre comédien Totò avec les jeunes stars Vittorio Gassman, Marcello Mastroianni et la toute jeune Claudia Cardinale, et a installé sa troupe de criminels dans les nouvelles banlieues sans nom. Alors que de nombreuses comédies italiennes aux goûts plus nordiques exagèrent les maladresses, ici tout est issu de situations imprévues qui obligent les anti-héros à improviser de façon grandiose.

Andreas Furler

Les protagonistes du Pigeon sont des ratés, constamment frappés par la malchance, mais leur énergie et leur appétit de vivre leur permettent de surmonter humiliations et échecs à répétition. Le film, extrêmement bien écrit et interprété, avec des situations et des dialogues irrésistibles a la particularité de réunir plusieurs générations d’acteurs formidables : le vétéran Totò, les jeunes Mastroianni et Gassman et la belle Claudia Cardinale.

Olivier Père

Les situations du Pigeon ne font qu'enregistrer le cadre précaire de ces existences en marge pour les embellir en un rire noble et franc.

Romain Genissel

Une comédie grinçante qui rassemble la crème du cinéma italien de l'époque (Vittorio Gassman, Marcello Mastroianni, Totò, Claudia Cardinale, Renato Salvatori) pour raconter les déboires d'une bande de bras cassés.

La Rédaction

Galerie photoso

L'Oeil sur l'écran, 02/10/2013
© Tous droits réservés L'Oeil sur l'écran. Fourni par L'Oeil sur l'écran Archiv
SensesOfCinema, 30/06/2014
© Tous droits réservés SensesOfCinema. Fourni par SensesOfCinema Archiv
SensesOfCinema, 30/06/2014
© Tous droits réservés SensesOfCinema. Fourni par SensesOfCinema Archiv
The Guardian, 29/11/2010
© Tous droits réservés The Guardian. Fourni par The Guardian Archiv
Ettore Scola on the commedia all'italiana
/ The Criterion Collection
it / 10/02/2016 / 02‘11‘‘

C'était quoi Marcello Mastroianni ?
/ ARTE
fr / 03/02/2020 / 16‘11‘‘

Dokumentation über Claudia Cardinale
/ ARTE
de / 23/12/2019 / 51‘11‘‘

Données du filmo

Autres titres
Diebe haben's schwer DE
Le Pigeon FR
Big Deal on Madonna Street EN
Genre
Comédie, Policier/Thriller
Durée
111 Min.
Langue originale
Italien
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation8,0/10
IMDB:
8,0 (8949)
Cinefile-User:
< 10 votes
Critiques :
< 3 votes q

Casting & Equipe techniqueo

Vittorio GassmanPeppe il pantera
Marcello MastroianniTiberio
Renato SalvatoriMario Angeletti
PLUS>

Bonuso

iVidéo
Ettore Scola on the commedia all'italiana
The Criterion Collection, it , 02‘11‘‘
s
C'était quoi Marcello Mastroianni ?
ARTE, fr , 16‘11‘‘
s
Dokumentation über Claudia Cardinale
ARTE, de , 51‘11‘‘
s
gPresse écrite
Critique L'Oeil sur l'écran
nn
s
Critique SensesOfCinema
Federico Passi
s
The History of the Commedia all’italiana
SensesOfCinema / Gino Moliterno
s
Mario Monicelli obituary
The Guardian / John Francis Lane
s
Nous utilisons des cookies pour vous offrir un service personnalisé. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.