Gli anni più belli

Gabriele Muccino, Italie, 2020o

s
vretour

Nous sommes à Rome, au début des années 80. Giulio, Paolo et Riccardo ont 16 ans et de grands rêves. Bientôt ils seront rejoints par Gemma dont Paolo est éperdument amoureux. Ce quatuor soudé et solidaire traversera des hauts et des bas. Quarante ans passent, le monde et l’Italie changent. Paolo reste fidèle à ses idéaux, il devient professeur de latin et de littérature. Riccardo tente différentes carrières, artiste, journaliste, politicien. Giulio veut sauver le monde dans son habit d’avocat jusqu’à ce que l’appât du gain le trouble. Gemma travaille comme serveuse et cherche son salut dans l’amour. Les chemins de ces quatre se séparent, se recroisent, s’enchevêtrent sans cesse. Et chacun se retrouve un jour face à cette question : qu’est-ce qui est vraiment important dans la vie ?

Il y a des films comme ça qui emportent tout. On ne cherche pas à évaluer leurs petits défauts ou leurs qualités, on les prend comme ils sont, comme on aime quelqu’un.

La rédaction

Gabriele Muccino atteint son but ici, à savoir faire bouillonner les émotions du spectateur, grâce à une peinture de personnages que l'on sent pensée et travaillée longtemps à l'avance et qui offre à chacun des acteurs principaux un champ d'expression qui s'enrichit d'époque en époque traversées.

Xavier Bonnet

On se croise. On se perd. C'est la vie, quoi. Elle éclate sur l'écran, dans une bonne humeur communicative, une nostalgie de qualité, avec une modestie de ton qui force la sympathie.

Éric Neuhoff

Es gibt in der Literatur und im Kino des Bel' Paese eine grosse Tradition von Werken, die sich mit der Lebensgeschichte einer Gruppe von Freundinnen und Freunden aus Kindheitstagen beschäftigt. Das herausragende literarische Werk dieses Genres war in jüngerer Zeit Elena Ferantes Roman-Tetralogie "Meine geniale Freundin" (2011ff), die seit 2018 auch als schöne Fernsehserie vorliegt; zwei unübertroffene Filmklassiker sind Dino Risis "Una vita difficile" (1961) und Ettore Scolas "C'eramo tanto amati" (1974). Entsprechend hoch ist angesichts solcher Messlatten die Skepsis, wenn wieder eine neuer Film des "Lebensfreunde-Genres" herauskommt. Bei "Gli anni più belli" kann man entwarnen: ein klug und sanft erzählter Film voller stark besetzter tragikomischer Figuren, und ein Regisseur, der Stimmungen zu zeichnen und seine gebrochenen Heldinnen übezeugend von einer Lebensklippe zur nächsten zu steuern weiss. Die Lebensgeschichte runden sich auch schlüssig zu einem Ensemble, das stellvertretend steht für die lebenslustig aufgebrochene, dann sanft desillusionierte Generation der (nicht nur) italienischen Babyboomer.

Andreas Furler

Galerie photoso

Culturebox - France Télévisions, 28/12/2021
© Tous droits réservés Culturebox - France Télévisions. Fourni par Culturebox - France Télévisions Archiv
cineuropa.org, 12/02/2020
© Tous droits réservés cineuropa.org. Fourni par cineuropa.org Archiv
cineuropa.org, 12/02/2020
© Tous droits réservés cineuropa.org. Fourni par cineuropa.org Archiv
film-rezensionen.de, 10/10/2021
© Tous droits réservés film-rezensionen.de. Fourni par film-rezensionen.de Archiv
epd Film, 23/09/2021
© Tous droits réservés epd Film. Fourni par epd Film Archiv

Données du filmo

Autres titres
The Most Beautiful Years EN
Genre
Drame
Durée
129 Min.
Langue originale
Italien
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation6,8/10
IMDB:
6,6 (2452)
Cinefile-User:
7,3 (12)
Critiques :
< 3 votes

Casting & Equipe techniqueo

Pierfrancesco FavinoGiulio
Micaela RamazzottiGemma
Kim Rossi StuartPaolo
PLUS>

Bonuso

gPresse écrite
Critique Culturebox - France Télévisions
Jacky Bornet
s
Critique cineuropa.org
Camillo De Marco
s
Critique cineuropa.org
Camillo De Marco
s
Critique film-rezensionen.de
Peter Gutting
s
Critique epd Film
Gerhard Midding
s
Nous utilisons des cookies. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données