Le quai des brumes

Marcel Carné, France, 1938o

s
vretour

À la veille de la Seconde Guerre Mondiale, Jean, un soldat déserteur de l’armée coloniale, se rend au Havre dans l’espoir de quitter le pays. Il tombe amoureux d’une jeune femme, Nelly, rencontrée dans un bar près du port. Nelly vit dans la terreur de son tuteur, Zabel, qu’elle soupçonne d’avoir tué son amant. Jean et Nelly vivent un amour passionné et clandestin, mais Jean doit embarquer pour le Venezuela.

Pour conclure sur ce magnifique Quai des brumes, que dire si ce n’est répéter combien il est injuste d’enfermer cette œuvre dans le musée sombre et poussiéreux du cinéma français. Ce film aux multiples facettes, qui fut un présage de la Seconde Guerre mondiale, connut un succès monstre dans les salles françaises. Le public; désabusé comme le Jean de Marcel Carné, était en quête de poésie et d’amour. Aujourd’hui cette œuvre doit être vue comme la pierre angulaire d’un cinéma réaliste, poétique et toujours aussi vivant.

François-Olivier Lefèvre

Carné kreiert mit seinem dritten Spielfilm ein Universum, schwarz und verträumt-romantisch zugleich, in dem utopische Träumereien die Zukunft ersetzen. Die kurzen Momente des Glücks umgibt der Regisseur mit einer Aura des Paradiesischen. Jean Gabin als schroffer und doch gefühlvoller Held wurde mit dieser Rolle zur Ikone; Michèle Morgan, später «die Garbo des französischen Kinos», war in diesem Film gerade mal 18 Jahre jung und wurde für ihre Rolle von Coco Chanel in einen transparenten Regenmantel gekleidet – neben Jean Gabin in seiner muffigen Soldatenkluft ein umwerfender Anblick.

Tanja Hanhart

Nicht allein der gesellschaftskritische Charakter der Poetik Carné-Préverts bestimmt den Rang eines Films wie Quai des brumes, sondern auch die Qualität seiner Fotografie, die pointierten Dialoge, die zwischen Realismus und Irrealismus abgewogenen Dekors, die Musik, die Leistung der Darsteller, die Verwendung der Geräusche. Carnés Leistung war es, alle filmischen Formelemente zu einem dichten und präzis kontrollierten Stil zu verschmelzen

Ulrich Gregor/Enno Patalas

Galerie photoso

àVoir-àLire, 19/12/2016
© Tous droits réservés àVoir-àLire. Fourni par àVoir-àLire Archiv
Critikat, 29/10/2012
© Tous droits réservés Critikat. Fourni par Critikat Archiv
The Criterion Collection, 18/07/2004
© Tous droits réservés The Criterion Collection. Fourni par The Criterion Collection Archiv
michaelalthen.de, 16/08/1996
© Tous droits réservés michaelalthen.de. Fourni par michaelalthen.de Archiv
Documentary on Marcel Carné and "Le quai des brumes"
David Cheshire / BBC
en / 30/06/1985 / 9‘57‘‘

Jean-Pierre Jeunet à propos de "Le quai des brumes"
/ LaCinetek
fr / 16/01/2019 / 8‘26‘‘

Portrait de Jean Gabin
/ Entrée libre
fr / 27/04/2017 / 5‘44‘‘

A discussion of Marcel Carné’s "Port of Shadows/Le quai des brumes"
De Scott Nye, David Blakeslee / CriterionCast
en / 52‘07‘‘

Données du filmo

Autres titres
Hafen im Nebel DE
Port of Shadows EN
Genre
Policier/Thriller, Drame, Romance
Durée
91 Min.
Langue originale
Français
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation7,8/10
IMDB:
7,8 (8006)
Cinefile-User:
< 10 votes
Critiques :
< 3 votes q

Casting & Equipe techniqueo

Jean GabinJean
Michel SimonZabel
Michèle MorganNelly
PLUS>

Bonuso

iVidéo
Documentary on Marcel Carné and "Le quai des brumes"
BBC, en , 9‘57‘‘
s
Jean-Pierre Jeunet à propos de "Le quai des brumes"
LaCinetek, fr , 8‘26‘‘
s
Portrait de Jean Gabin
Entrée libre, fr , 5‘44‘‘
s
gPresse écrite
Critique àVoir-àLire
Gérard Crespo
s
Critique Critikat
Benoît Smith
s
Essay on "Port of Shadows/Le quai des brumes"
The Criterion Collection / Luc Sante
s
Porträt des Regisseurs Marcel Carné
michaelalthen.de / Michael Althen
s
hAudio
A discussion of Marcel Carné’s "Port of Shadows/Le quai des brumes"
CriterionCast / en / 52‘07‘‘
s
Nous utilisons des cookies pour vous offrir un service personnalisé. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.