Bon d'achat cinefile : payez en ligne, imprimez immédiatement!

Rifkin's Festival

Woody Allen, Espagne, Italie, USA, 2020o

s
vretour

Mort Rifkin, professeur de cinéma à New York et écrivain raté, accompagne sa femme au festival du film de San Sebastian, où elle est chargée des relations publiques de Philippe, un réalisateur français très en vue. Mort le déteste autant qu'il déteste ses films et soupçonne sa femme d'avoir une liaison avec lui. Plombé par le stress de cette suspicion, Mort devient progressivement hypocondriaque. Il se rend à plusieurs reprises dans le cabinet d’une belle doctoresse, Jo, et ceci non uniquement en raison de ses prétendus maux.

Woody Allen pose sa caméra à San Sebastian pendant le festival de cinéma et suit les pérégrinations de Morte Rifkin, un écrivain sexagénaire névrosé et de sa femme attachée de presse attirée par le jeune réalisateur dont elle accompagne le film. Lorsque Mort découvre que son épouse flirte avec le bellâtre cinéaste, il devient sujet à des palpitations, ce qui l'amène à fréquenter le cabinet d'une jeune doctoresse pleine de charme. Mort se met à rêver et invoque des scènes des grands maîtres du cinéma d'antan (Truffaut, Bergman, Fellini, etc.). Wallace Shawn et Gina Gershon incarnent ce couple sur le déclin et Louis Garrel et Elena Anaya le jeune réalisateur à succès un poil prétentieux et la charmante médecin attentionnée. Le décor baigné du soleil de San Sebastian offre un écrin somptueux à ce vaudeville drôle, nostalgique et forcément jazzy.  

Ondine Perier

Woody s’amuse de toute évidence avec autant de nostalgie romantique que d’humour décapant à l’égard de ses thèmes de prédilection et surtout de sa cinéphilie éternellement dévorante.

Michel Cieutat

Rifkin’s Festival sonne comme un retour aux sources : en suivant les fantasmes cinéphiles d’un personnage qui trouve dans les films de Fellini ou de Buñuel des échos au cours et au sens de sa vie, Allen propose une fantaisie douce-amère qui n’est pas sans évoquer ses œuvres de jeunesse.

Lorenzo Codelli

Woody Allen déplace vers le Festival de San Sebastian sa vocation d’agent de voyages, ses névroses et son amour du cinéma (classique), cet exutoire imaginatif qui le sauve des cataclysmes personnels.

Alfonso Rivera

Galerie photoso

Bande à Part, 21/07/2022
© Tous droits réservés Bande à Part. Fourni par Bande à Part Archiv
cineuropa, 14/02/2022
© Tous droits réservés cineuropa. Fourni par cineuropa Archiv
The Hollywood Reporter, 24/01/2022
© Tous droits réservés The Hollywood Reporter. Fourni par The Hollywood Reporter Archiv
The Guardian, 17/09/2020
© Tous droits réservés The Guardian. Fourni par The Guardian Archiv
BR, 06/07/2022
© Tous droits réservés BR. Fourni par BR Archiv
SWR 2, 04/07/2022
© Tous droits réservés SWR 2. Fourni par SWR 2 Archiv
Interview with Wallace Shawn
/ Landmark Theatres
en / 26/01/2022 / 05‘55‘‘

Interview with Woody Allen
/ France 24
en / 13/07/2022 / 12‘28‘‘

San Sebastian Press Conference
/ Festival San Sebastián
en / 17/09/2020 / 28‘33‘‘

Données du filmo

Genre
Comédie, Romance
Durée
88 Min.
Langues originales
Anglais, Espagnol, Suédois
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation6,1/10
IMDB:
6,1 (7761)
Cinefile-User:
< 10 votes
Critiques :
< 3 votes

Casting & Equipe techniqueo

Wallace ShawnMort Rifkin
Gina GershonSue
Louis GarrelPhilippe
PLUS>

Bonuso

iVidéo
Interview with Wallace Shawn
Landmark Theatres, en , 05‘55‘‘
s
Interview with Woody Allen
France 24, en , 12‘28‘‘
s
San Sebastian Press Conference
Festival San Sebastián, en , 28‘33‘‘
s
gPresse écrite
Critique Bande à Part
Michel Cieutat
s
Critique cineuropa
Alfonso Rivera
s
Critique The Hollywood Reporter
Jordan Mintzer
s
Critique The Guardian
Jonathan Romney
s
Critique BR
Markus Aicher
s
Critique SWR 2
JULIA HAUNGS
s
Nous utilisons des cookies. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données