Elie Grappe, Suisse, France, 2021o

s
vretour

2013. Exilée en Suisse, Olga, une gymnaste ukrainienne de 15 ans talentueuse et passionnée, tente de faire sa place au Centre National du Sport. Mais la révolte d’Euromaïdan éclate à Kiev, impliquant soudain ses proches. Alors que la jeune fille doit s’adapter à son nouveau pays et prépare le championnat européen, la révolution ukrainienne pénètre dans sa vie et va tout bousculer.

Une énergie puissante irrigue ce portrait adolescent. Le cinéma d’Elie Grappe, d'une maturité déjà impressionnante, est viscéralement à l’os et dénué de toute afféterie.

Olivier Pélisson

Ce portrait d’une ado partagée, en 2013, entre deux pays et entre sa passion pour son sport et la révolution qui couve place Maïdan en Ukraine, s’avère remarquablement maîtrisé.

Renaud Baronian

Outre l’excellente interprétation de l’actrice débutante Nastya Budiashkina, le film impressionne par son extrême densité narrative.

Bruno Deruisseau

Die (echten) Handyvideos von den Demos, die der Westschweizer Regisseur Elie Grappe einflicht, haben etwas Phantasmagorisches: hier der Tumult in der Heimat, da Olgas Ambition als Spitzensportlerin. Chaos und Ordnung? Oder Umwälzungen an allen Orten? Grappe öffnet auf formal starke Weise das Spannungsfeld und weitet das Porträt einer jungen Turnerin zu einem Stück Zeitgeschichte. Da verbindet sich die unmittelbare Intensität der Bewegungen – Grappe hat reale Athletinnen besetzt – mit Olgas nicht minder dringlichen Innerlichkeit. Sehr beeindruckend.

Pascal Blum

Lohnt es sich? Sehr. Olga, der Film des Genfers Elie Grappe, ist ein hochpolitisches und cineastisch äusserst sehenswertes Erstlingswerk. Ein intensives Drama über Ambitionen und sportliche Leidenschaft, Zugehörigkeit und grenzenlose Ohnmacht. Der Film ist von unverhoffter, ja unheimlicher Aktualität. Er erinnert daran, dass die Russland-Ukraine-Krise mit friedlichen Protesten und einem Bekenntnis zu europäisch-westlichen Werten seinen Anfang nahm.

Silvia Posavec

Galerie photoso

Bande à Part, 15/11/2021
© Tous droits réservés Bande à Part. Fourni par Bande à Part Archiv
abusdecine.com, 29/05/2022
© Tous droits réservés abusdecine.com. Fourni par abusdecine.com Archiv
The Guardian, 15/03/2022
© Tous droits réservés The Guardian. Fourni par The Guardian Archiv
cineuropa.org, 08/07/2021
© Tous droits réservés cineuropa.org. Fourni par cineuropa.org Archiv
08/03/2022
© Tous droits réservés Filmbulletin. Fourni par Filmbulletin Archiv
outnow.ch, 11/07/2021
© Tous droits réservés outnow.ch. Fourni par outnow.ch Archiv
Tagblatt, 24/03/2022
© Tous droits réservés Tagblatt. Fourni par Tagblatt Archiv
Filmgespräch mit Regisseur Elie Grappe
/ Filmfest Hamburg
de / 23/09/2021 / 16‘10‘‘

«Olga» an den Solothurner Filmtagen
/ SRF
de / 29/05/2022 / 02‘17‘‘

Interview mit Regisseur Elie Grappe
De / SRF
de / 11‘21‘‘

Données du filmo

Genre
Drame
Durée
85 Min.
Langues originales
Français, Ukrainien, Russe
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation7,0/10
IMDB:
7,0 (523)
Cinefile-User:
< 10 votes
Critiques :
7,0 (3) q

Casting & Equipe techniqueo

Anastasiia Budiashkina Olga
Stéphanie ChuatCatherine
Aleksandr Mavrits Vassily
PLUS>

Bonuso

iVidéo
Filmgespräch mit Regisseur Elie Grappe
Filmfest Hamburg, de , 16‘10‘‘
s
«Olga» an den Solothurner Filmtagen
SRF, de , 02‘17‘‘
s
gPresse écrite
Critique Bande à Part
Olivier Pélisson
s
Critique abusdecine.com
Raphaël Jullien
s
Critique The Guardian
Peter Bradshaw
s
Critique cineuropa.org
Fabien Lemercier
s
Critique Filmbulletin
Doris Senn
s
Critique outnow.ch
Simon Eberhard
s
«Olga» erhält den Schweizer Filmpreis für den besten Spielfilm
Tagblatt / wap
s
hAudio
Interview mit Regisseur Elie Grappe
SRF / de / 11‘21‘‘
s
Nous utilisons des cookies. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données