Tout le monde aime Jeanne

Céline Devaux, Belgique, France, Portugal, 2022o

s
vretour

Tout le monde a toujours aimé Jeanne. Aujourd’hui, elle se déteste. Surendettée, elle doit se rendre à Lisbonne et mettre en vente l’appartement de sa mère disparue un an auparavant. À l’aéroport elle tombe sur Jean, un ancien camarade de lycée fantasque et quelque peu envahissant.

"Tout le monde aime Jeanne", murmuraient les garçons au lycée français de Lisbonne, épris de leur camarade qui allait connaître tous les succès avant d’être rattrapée par l’échec. Lâchée par ses investisseurs lorsque son projet de nettoyage des océans tourne au fiasco, l'entrepreneuse n'a pas d'autre choix que de vendre l’appartement lisboète légué par sa mère afin de rembourser ses dettes. À son retour dans la capitale portugaise pour préparer la vente, son passé la rattrape sous les traits d’un ancien camarade de classe, une grande gueule délurée comme seul le cinéma français sait en faire. À partir de ces prémisses, la réalisatrice Céline Devaux, connue jusqu’alors pour ses courts métrages d’animation, livre une comédie d’été faussement légère où le beau temps est synonyme de dépression, portée par le couple Blanche Gardin-Laurent Lafite, aussi improbable et magnétique que le duo Katherine Hepburn-Cary Grant dans le classique de la screwball comedy L’impossible Monsieur Bébé. La voix intérieure de Jeanne, qui commente le récit avec impertinence, et l’illustration de ses pensées sous forme d’animation ne sont pas les dernières originalités de ce premier long métrage que l’on qualifie volontiers de réussite.

Emilien Gür

Dans ce film inspiré et original, Blanche Gardin et Laurent Lafitte sont hilarants et extrêmement touchants dans les rôles de deux êtres qui affrontent la vie avec leur gaucherie et leurs fêlures, mais aussi une incroyable tendresse.

La Rédaction

On est rapidement séduit·e par la justesse de ton, la qualité de rythme et l’humour savamment dosé de cette comédie romantique à tendance gentiment dépressive, assez classique dans ses principes de base mais à l’exécution inspirée.

Théo Ribeton

Le geste ne souffre d’aucune facilité lacrymale car dans ses personnages et ses dialogues, rires et larmes semblent prêts à jaillir ensemble à tout instant. Et le duo Blanche Gardin- Laurent Lafitte y fait des merveilles !

Thierry Chèze

Galerie photoso

abusdecine.com, 29/05/2023
© Tous droits réservés abusdecine.com. Fourni par abusdecine.com Archiv
Bande à Part, 06/09/2022
© Tous droits réservés Bande à Part. Fourni par Bande à Part Archiv
Mediapart, 05/01/2023
© Tous droits réservés Mediapart. Fourni par Mediapart Archiv
cineuropa, 21/05/2022
© Tous droits réservés cineuropa. Fourni par cineuropa Archiv
outnow.ch, 19/04/2023
© Tous droits réservés outnow.ch. Fourni par outnow.ch Archiv
Interview de Céline Devaux
/ La Semaine de la Critique
fr / 21/05/2022 / 06‘08‘‘

Interview de Laurent Lafitte
/ Télérama
fr / 07/09/2022 / 06‘01‘‘

Interview avec Laurent Lafitte & Céline Devaux
/ SensCritique
fr / 20/09/2022 / 04‘29‘‘

Données du filmo

Autres titres
Everybody Loves Jeanne EN
Genre
Comédie
Durée
95 Min.
Langue originale
Français
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation6,4/10
IMDB:
6,4 (1750)
Cinefile-User:
< 10 votes
Critiques :
< 3 votes

Casting & Equipe techniqueo

Blanche Gardin
Laurent Lafitte
Marthe Keller
PLUS>

Bonuso

iVidéo
Interview de Céline Devaux
La Semaine de la Critique, fr , 06‘08‘‘
s
Interview de Laurent Lafitte
Télérama, fr , 06‘01‘‘
s
Interview avec Laurent Lafitte & Céline Devaux
SensCritique, fr , 04‘29‘‘
s
gPresse écrite
Critique abusdecine.com
Olivier Bachelard
s
Critique Bande à Part
Léo Ortuno
s
Critique Mediapart
Cédric Lépine
s
Critique cineuropa
Marta Bałaga
s
Critique outnow.ch
Chris Schelb
s
Nous utilisons des cookies. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données