Crimes of the Future

David Cronenberg, Canada, France, Grèce, GB, 2022o

s
vretour

Alors que l’espèce humaine s’adapte à un environnement de synthèse, le corps humain est l’objet de transformations et de mutations nouvelles. Avec la complicité de sa partenaire Caprice, Saul Tenser, célèbre artiste performer, met en scène la métamorphose de ses organes dans des spectacles d’avant-garde. Timlin, une enquêtrice du Bureau du Registre National des Organes, suit de près leurs pratiques. C’est alors qu’un groupe mystérieux se manifeste : ils veulent profiter de la notoriété de Saul pour révéler au monde la prochaine étape de l’évolution humaine.

Le réalisateur canadien David Cronenberg a consacré presque toute son œuvre à la fusion de l'homme et de la machine à l'ère de la numérisation et de la biotechnologie, telle que l'historien et futurologue Noah Yuval Harari l'a décrite de manière aussi terrifiante que fascinante dans son opus magnum "Homo Deus". Comme toujours chez Cronenberg, il faut, dans cette œuvre tardive, regarder derrière la façade de la science-fiction ultra-cool et parfois dérangeante pour découvrir la véritable signification du décor bizarre et des personnages étranges qui le peuplent. Crimes of the Future parle de l'éternelle fascination de l'homme pour sa mutabilité et en particulier pour l'auto-optimisation du corps. Léa Seydoux et Viggo Mortensen sont comme des stars de cette scène futuriste, d'une froideur lascive, mais Kristen Stewart, dans le rôle de sa groupie obsédée, avec ses tics nerveux, est une classe à part.

Andreas Furler

David Cronenberg revient aux fondamentaux de sa carrière et narre la naissance d’une nouvelle humanité par le prisme de l’art transhumaniste : celui du cinéma. L’on pourrait croire que Les Crimes du futur annonce la mort du maitre du body horror, c’est tout le contraire.

Julien Rocher

Pourquoi la chirurgie du docteur Cronenberg opère-t-elle toujours ? Parce que sa science-fiction n’a jamais cédé aux rêveries futuristes ni joué au jeu des prophéties. Elle est restée arrimée à la seule chose qui l’intéresse vraiment, le corps humain et son devenir, le corps comme principal terrain de l’esprit et seul lieu possible d’une transcendance.

Marcos Uzal

David Cronenberg dissèque sa carrière, l'industrie dans laquelle il évolue depuis des décennies et la puissance de l'avant-garde artistique. L'exercice est forcément fascinant, encore plus pour les connaisseurs de son oeuvre.

Mathieu Jaborska

Galerie photoso

aVoir-aLire.com, 25/05/2022
© Tous droits réservés aVoir-aLire.com. Fourni par aVoir-aLire.com Archiv
Culturopoing.com, 25/05/2022
© Tous droits réservés Culturopoing.com. Fourni par Culturopoing.com Archiv
Variety, 22/05/2022
© Tous droits réservés Variety. Fourni par Variety Archiv
The Guardian, 06/09/2022
© Tous droits réservés The Guardian. Fourni par The Guardian Archiv
01/11/2022
© Tous droits réservés critic.de. Fourni par critic.de Archiv
sennhausersfilmblog.ch, 22/05/2022
© Tous droits réservés sennhausersfilmblog.ch. Fourni par sennhausersfilmblog.ch Archiv
Interview with Viggo Mortensen and Léa Seydoux
/ Jake's Takes
en / 02/06/2022 / 09‘53‘‘

Interview with David Cronenberg
/ Q with Tom Power
en / 02/06/2022 / 37‘38‘‘

Viggo Mortensen, Léa Seydoux & David Cronenberg Break Down a Scene
/ Vanity Fair
en / 08/06/2022 / 13‘18‘‘

Données du filmo

Autres titres
Les Crimes du futur FR
Genre
Drame, Science-fiction, Fantastique
Durée
107 Min.
Langues originales
Français, Anglais
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation5,8/10
IMDB:
5,8 (39917)
Cinefile-User:
< 10 votes
Critiques :
< 3 votes q

Casting & Equipe techniqueo

Viggo MortensenSaul Tenser
Léa SeydouxCaprice
Scott SpeedmanLang Dotrice
PLUS>

Bonuso

iVidéo
Interview with Viggo Mortensen and Léa Seydoux
Jake's Takes, en , 09‘53‘‘
s
Interview with David Cronenberg
Q with Tom Power, en , 37‘38‘‘
s
Viggo Mortensen, Léa Seydoux & David Cronenberg Break Down a Scene
Vanity Fair, en , 13‘18‘‘
s
gPresse écrite
Critique aVoir-aLire.com
Julien Rocher
s
Critique Culturopoing.com
Michaël Delavaud
s
Critique Variety
Owen Gleiberman
s
Critique The Guardian
Peter Bradshaw
s
Critique critic.de
Nino Klingler
s
Critique sennhausersfilmblog.ch
MICHAEL SENNHAUSER
s
Nous utilisons des cookies. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données