Aftersun

Charlotte Wells, GB, 2022o

s
vretour

Dans les années 1990, une fillette écossaise de onze ans et son père passent une semaine de vacances dans un hôtel de plage turc. Les scènes quotidiennes à la piscine, au bar, à la mer, lors d'excursions et dans la modeste chambre d'hôtel, qui se présentent en partie comme des vidéos de vacances, révèlent peu à peu le véritable sujet : les élans mélancoliques du père, qui obscurcissent la relation sereine et tendre. Le film se révèle être un flot de souvenirs : la fille adulte tente de découvrir quand et comment son père a commencé à s'éloigner.

Le premier film de l'Écossaise Charlotte Wells, âgée de 35 ans, a remporté 56 prix nationaux et internationaux, et a connu un succès d'estime dans les cinémas suisses. Cependant, sur les plateformes de streaming, il risque d'être négligé. La raison en est que la consommation privée de films ne nécessite pas autant d'engagement que celle au cinéma, où l'on se déplace et paie deux à trois fois plus cher. De plus, pendant l'exposition ordinaire de Aftersun, il ne faut pas seulement s'accrocher, mais aussi apprendre à regarder attentivement pour découvrir peu à peu de quoi il s'agit réellement. Cependant, si l'on parvient à déceler les détails évocateurs cachés dans une petite phrase, un reflet, ou même un simple coin de l'image, l'expérience devient non seulement passionnante mais aussi une aventure qui aiguise tous les sens, une séduction propre au cinéma. En résumé, il s'agit d'un couple père-fille écossais - elle a onze ans, lui une bonne trentaine - passant quelques jours d'été dans un hôtel de plage turc des années 1990 : journées à la piscine et à la mer, glaces et boissons au bar, visite de ruines, inévitable soirée karaoké, nuits à moitié réveillées dans une chambre étouffante... Le film montre comment la jeune fille entre dans l'adolescence en observant et en rencontrant des enfants plus âgés, et comment la relation tendre entre le père et la fille (tous deux magnifiquement incarnés) est éclipsée par les élans mélancoliques du père. Nous ne faisons que deviner ce qui tourmente le père, mais il est clair que plus le temps passe, plus il est absent dans la vie de la fille adulte. Aftersun se révèle être une recherche de traces, ou plutôt la somme des souvenirs gravés dans la mémoire de la fille, à partir desquels elle peut lire les signes précoces du drame ultérieur du père. Fantastique.

Andreas Furler

Galerie photoso

Données du filmo

Genre
Drame
Durée
102 Min.
Langues originales
Anglais, Turc
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation7,6/10
IMDB:
7,6 (87582)
Cinefile-User:
< 10 votes
Critiques :
< 3 votes q

Casting & Equipe techniqueo

Frankie CorioSophie
Paul MescalCalum
Celia Rowlson-HallAdult Sophie
PLUS>
Nous utilisons des cookies. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données