Roter Himmel

Christian Petzold, Allemagne, 2023o

s
vretour

Un été sec au bord de la mer Baltique. Dans une maison de vacances isolée, le jeune écrivain Leon et le photographe en herbe Felix rencontrent Nadja, qui travaille dans la ville côtière voisine, et son amour d'été, le maître-nageur Devid. Tandis que le capricieux Leon s'acharne sur un manuscrit qui n'aboutit pas vraiment, les trois autres vont nager, cuisiner, réparer un toit. La tension monte encore d'un cran à l'approche de la visite de l'éditeur de Léon, alors que les incendies de forêt se rapprochent dans la région.

Depuis son premier coup de maître Yella (2007), pratiquement toute l'œuvre du réalisateur allemand Christian Petzold (Phoenix, Transit et plus récemment Undine) est centrée sur des hommes poussés à bout, qui vivent leur rencontre avec une femme belle et sensible (presque toujours Nina Hoss ou Paula Beer) comme un événement tellement magique que l'on attribue à cette muse des qualités quasi enchanteresses. Le ciel rouge, lauréat de l'Ours d'argent à la Berlinale l'an passé, ne fait pas exception à la règle. Le film raconte l'histoire d'un jeune écrivain en pleine crise d'inspiration, qui passe quelques jours au bord de la mer Baltique chez un ami photographe. Il y rencontre par hasard une jeune employée d'hôtel dont il tombe amoureux, avant de rendre la vie de ses proches impossible en raison de son égocentrisme bourru. Plus que jamais, le réalisateur et scénariste Petzold livre son propre portrait à travers la figure d'un créateur qui devient insupportable pour son entourage. Comme d'habitude, il se soucie peu de la plausibilité du récit, mais l'artifice par lequel il fait finalement passer l'histoire du film dans le récit de l'écrivain est stupéfiant. En outre, le personnage féminin est bien plus futé qu'on ne le croit à première vue. Le léger malaise provoqué par les deux premiers actes fait place à des exclamations enthousiastes lors du troisième.

Andreas Furler

Roter Himmel beginnt in humorvoller Leichtigkeit und mündet in melancholischer Tragik, ist wunderbar und hinterlistig klug gebaut, süffig und zugleich rätselhaft, wie man es von Petzold kennt und liebt.

N.N.

Recommandationso

Première, 29/10/2023
© Tous droits réservés Première. Fourni par Première Archiv
rogerebert.com, 13/07/2023
© Tous droits réservés rogerebert.com. Fourni par rogerebert.com Archiv
Variety, 21/02/2023
© Tous droits réservés Variety. Fourni par Variety Archiv
22/02/2023
© Tous droits réservés critic.de. Fourni par critic.de Archiv
artechock.de, 29/10/2023
© Tous droits réservés artechock.de. Fourni par artechock.de Archiv
Filmbesprechung
/ FilmFestSpezial
de / 30/03/2023 / 04‘05‘‘

Interview mit Christian Petzold
/ Piffl Medien
de / 17/04/2023 / 03‘03‘‘

Thomas Schubert und Paula Beer im Interview
/ Spätvorstellung - Das Kinomagazin
de / 20/04/2023 / 16‘39‘‘

Données du filmo

Autres titres
Le ciel rouge FR
Afire EN
Genre
Drame, Romance
Durée
103 Min.
Langue originale
Allemand
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation7,3/10
IMDB:
7,2 (6671)
Cinefile-User:
< 10 votes
Critiques :
7,6 (5) q

Casting & Equipe techniqueo

Thomas SchubertLeon
Paula BeerNadja
Langston UibelFelix
PLUS>

Bonuso

iVidéo
Filmbesprechung
FilmFestSpezial, de , 04‘05‘‘
s
Interview mit Christian Petzold
Piffl Medien, de , 03‘03‘‘
s
Thomas Schubert und Paula Beer im Interview
Spätvorstellung - Das Kinomagazin, de , 16‘39‘‘
s
gPresse écrite
Critique Première
Thierry Chèze
s
Critique rogerebert.com
Glenn Kenny
s
Critique Variety
Guy Lodge
s
Critique critic.de
Jonas Nestroy
s
Critique artechock.de
Axel Timo Purr
s
Nous utilisons des cookies. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données