A Touch of Sin

Jia Zhangke, Chine, 2013o

s
vretour

Dahai, mineur exaspéré par la corruption des dirigeants de son village, décide de passer à l'action. San'er, un travailleur migrant, découvre les infinies possibilités offertes par son arme à feu. Xiaoyu, hôtesse d'accueil dans un sauna, est poussée à bout par le harcèlement d'un riche client. Xiaohui passe d'un travail à un autre dans des conditions de plus en plus dégradantes. Quatre personnages, quatre provinces, un seul et même reflet de la Chine contemporaine: celui d'une société au développement économique brutal peu à peu gangrenée par la violence.

Avec le saisissant A Touch of Sin, Jia Zhang-ke fait prendre à son cinéma des directions radicalement nouvelles et inattendues, relance la machine tout en continuant d’écrire une œuvre qui, selon la formule consacrée, « nous donne à la fois des nouvelles du monde et des nouvelles du cinéma ».

Joachim Lepastier

Pas un plan qui ne subjugue, pas une trouvaille de mise en scène qui ne suscite l'admiration. Du grand art.

Franck Nouchi

Au fil d'une narration tendue comme la corde d'un arc ou celle d'un pendu, portée par une énergie et une maîtrise extraordinaires, sublimée par des envolées sidérantes, riche de moments inoubliables, le film de Jia Zhang-ke est noir, mais il a la pureté d'un diamant.

Pascal Mérigeau

Jia Zhangkes Wahnsinnsfilm ergreift Partei für jene, die nichts haben von Chinas Schritt in die Moderne. Mühelos elegant verknüpft der chinesische Regisseur («Still Life») vier Geschichten über brutale Auflehnung und stilisiert die Gewaltakte, als drehe er einen Schwertkampffilm. All das wird getragen von lauter Empörung über die Ungleichheiten im ökonomisch fortgeschrittenen China: Aus dem gerechten Zorn der Beherrschten zieht der Film seine Intensität und wird zu einem wütenden Sittenbild. Einer der eminentesten Filme der letzten Jahre. So 12 Uhr.

Pascal Blum

Jia Zhangke entfaltet weiter sein Mosaik des gegenwärtigen Chinas und seiner ökonomischen Umwälzungen, deren Gewalt hier vier prekarisierte Unterprivilegierte in Mord und Selbstmord treibt. Die vier Geschichten aus unterschiedlichen Gegenden spannen die vier Ecken eines Bildes auf, in dem aus dem Rot des alten Kommunismus die Blutspur eines raubtierhaften Turbokapitalismus geworden ist.

Philipp Stadelmaier

Galerie photoso

Les Inrocks, 09/12/2013
© Tous droits réservés Les Inrocks. Fourni par Les Inrocks Archiv
Le Temps, 23/01/2014
© Tous droits réservés Le Temps. Fourni par Le Temps Archiv
The Guardian, 16/05/2013
© Tous droits réservés The Guardian. Fourni par The Guardian Archiv
Sight & Sound, 17/05/2014
© Tous droits réservés Sight & Sound. Fourni par Sight & Sound Archiv
MUBI, 29/09/2013
© Tous droits réservés MUBI. Fourni par MUBI Archiv
15/01/2014
© Tous droits réservés Frankfurter Allgemeine Zeitung. Fourni par Frankfurter Allgemeine Zeitung Archiv
21/01/2014
© Tous droits réservés Filmbulletin. Fourni par Filmbulletin Archiv
Directors Dialogue with Jia Zhangke
/ Film at Lincoln Center
en / 04/10/2018 / 63‘29‘‘

Q&A with director Zhangke Jia & actress Tao Zhao
/ TIFF
en / 12/09/2013 / 14‘00‘‘

Mark Kermode reviews A Touch of Sin
De / kermodeandmayo
en / 03‘30‘‘

Données du filmo

Titre original
Tian zhu ding
Genre
Drame, Action
Durée
133 Min.
Langue originale
Chinois
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluation7,1/10
IMDB:
7,1 (11271)
Cinefile-User:
< 10 votes
Critiques :
< 3 votes

Casting & Equipe techniqueo

Jiang WuDahai
Wang BaoqiangZhou San
Zhao TaoXiao Yu
PLUS>

Bonuso

iVidéo
Directors Dialogue with Jia Zhangke
Film at Lincoln Center, en , 63‘29‘‘
s
Q&A with director Zhangke Jia & actress Tao Zhao
TIFF, en , 14‘00‘‘
s
gPresse écrite
Critique Les Inrocks
Jean-Baptiste Morain
s
Critique Le Temps
Antoine Duplan
s
Critique The Guardian
Peter Bradshaw
s
Critique Sight & Sound
Andrew Tracy
s
Interview with Director Jia Zhangke
MUBI / Darren Hughes
s
Critique Frankfurter Allgemeine Zeitung
Bert Rebhandl
s
Critique Filmbulletin
Natalie Böhler
s
hAudio
Mark Kermode reviews A Touch of Sin
kermodeandmayo / en / 03‘30‘‘
s
Nous utilisons des cookies. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données