e

Zombieland: Double Tap

Ruben Fleischer, USA, 2019o

s
vretour

le chaos règne partout dans le pays, depuis la Maison Blanche jusqu'aux petites villes les plus reculées. Nos quatre tueurs doivent désormais affronter de nouvelles races de zombies qui ont évolué en dix ans et une poignée de rescapés humains. Mais ce sont les conflits propres à cette "famille" improvisée qui restent les plus difficiles à gérer.

On prend les mêmes et on recommence, l'histoire étant quasiment la même que dans le premier volet. Mais grâce à une bonne dose d'humour politiquement incorrect, ce Retour à Zombieland s'avère plein de charme.

La Rédaction

Avec une trame narrative aussi dépouillée que ses no man's lands post-apo, "Retour à Zombieland" exhibe au contraire les coutures de son unique enjeu : faire rire (ce qu’il sait très bien faire lorsqu’il en a l’envie – c'est-à-dire pas toujours). De cette transparence décomplexée naît le charme insolent du film, qui fait éclore ce qui pourrait être son sujet souterrain : le rire comme ultime riposte face à l’ennui de la fin du monde.

Ludovic Béot

Die letzten Menschen in einer Welt voller Zombies können auch Spaß haben - diese Idee bauen Ruben Fleischer und Co. hier weiter sehr lustig aus. Die zusammengewürfelte Ersatzfamilie um Woody Harrelson, Jesse Eisenberg und Emma Stone haust eine zeitlang im verlassenen Weißen Haus, findet andere Überlebende in einem Elvis-Museum und einer Pazifistenkommune. Wichtiger als äußere Gefahren durch immer zähere Zombies sind die Gefühle und Konflikte in der Gruppe, etwa als eine unkaputtbar fröhliche Instagram-Tussi (herrlich: Zoey Deutch) zu den anderen stößt.

Tobias Kniebe

Das überdrehte Roadmovie lebt von einer unfassbaren Häufung an Sarkasmus und Overacting, was den Figuren leider viel von ihrer Kauzigkeit nimmt. Konsequent, um nicht zu sagen folgerichtig behämmert ist, dass sich alle in einer waffenfreien Hippiekommune zum letzten Gefecht sammeln.

Hans Jürg Zinsli

Galerie photoso

Washington Post, 17/10/2019

De Michael O. Sullivan 

© Tous droits réservés Washington Post. Fourni par Washington Post Archiv
Chicago Sun Times, 16/10/2019

De Richard Roeper 

© Tous droits réservés Chicago Sun Times. Fourni par Chicago Sun Times Archiv
Variety, 15/10/2019

De Todd Gilchrist 

© Tous droits réservés Variety. Fourni par Variety Archiv
Zombieland Roundtable with Cast and Crew
/ Entertainment Weekly
en / 15/10/2019 / 13‘26‘‘

Why it Took Ten Years to Make the Sequel
/ Variety
en / 23/10/2019 / 8‘15‘‘

Données du filmo

Autres titres
Zombieland 2: Doppelt hält besser DE
Retour à Zombieland FR
Genre
Horreur, Action, Comédie
Durée
97 Min.
Langue originale
Anglais
Ratings
cccccccccc
ØVotre évaluationk.A.
IMDB:
n.d.
Cinefile-User:
< 10 votes
Critiques :
< 3 votes

Casting & Equipe techniqueo

Woody HarrelsonTallahassee
Jesse EisenbergColumbus
Emma StoneWichita (Krista)
PLUS>

Bonuso

iVidéo
Zombieland Roundtable with Cast and Crew
Entertainment Weekly, en , 13‘26‘‘
s
Why it Took Ten Years to Make the Sequel
Variety, en , 8‘15‘‘
s
gPresse écrite
Critique Washington Post
Michael O. Sullivan
s
Critique Chicago Sun Times
Richard Roeper
s
Director Ruben Fleischer Returns to his Roots
Variety / Todd Gilchrist
s
Nous utilisons des cookies pour vous offrir un service personnalisé. Pour plus de détails, voir notre déclaration de protection des données. En naviguant sur cinefile.ch, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.